Comment construire une cabane de jardin ?

cabane de jardin en bois

Qui n’a jamais rêvé d’avoir une cabane dans son jardin ? Pour les plus jeunes, c’est un chemin vers l’indépendance. On s’y sent autonome, et c’est un bon moyen de découvrir le bricolage.

Si certains préfèrent construire cet abri par eux-mêmes, d’autres s’équipent de cabanes prêtes à monter. Dans les deux cas, savoir choisir les bons matériaux reste crucial pour conserver sa cabane de nombreuses années.

Cabanes de jardin : les utilisations et les styles

Tout bricoleur qui se respecte doit avoir dans son jardin un abri où stocker son matériel. Ceux qui n’ont pas la main bricoleuse peuvent se procurer une cabane prête à monter dans les grandes surfaces ou sur Internet. On a le choix entre différents types et designs de cabanes en bois. La plupart sont livrées en kits prêts à bâtir avec une notice indiquant les étapes du montage. Les modèles disponibles auprès des distributeurs agréés, standards, sont à décorer selon les goûts et les préférences de leurs propriétaires.

Côté équipement, on peut se contenter de mettre simplement des rideaux. Les plus bricoleurs iront jusqu’à doter leur cabane de l’électricité. Les plus créatifs pourront laisser libre cours à leur imagination et mettre sur pied de vrais chalets avec terrasse et perron, pour le plus grand bonheur des enfants.

Les matériaux d’abris de jardin

Les modèles de cabanes en PVC sont les plus abordables sur le marché. Cela s’explique par leur résistance moyenne aux chocs et aux intempéries. Leur durée de vie se trouve alors raccourcie par rapport à celle des modèles en métal ou en bois. Cela dit, le PVC reste léger et facile à mettre en place. Ce matériau ne demande quasiment aucun entretien.

abri de jardin en tôle

Seconde possibilité : les abris en bois. Ces derniers sont plus esthétiques et un peu plus résistants. Ils tiennent plus longtemps que les produits en PVC. Le problème avec ces modèles de cabanes c’est qu’ils doivent être entretenus régulièrement pour qu’ils puissent faire face à l’humidité notamment.

Le bois reste néanmoins plus esthétique et simplifie la tâche de l’agencement. D’ailleurs les cabanes en bois préfabriquées ou à emboîter sont les plus courantes sur le marché. Les cabanes en bois doivent être traitées pour les préserver de la pourriture et des bestioles en les vernissant ou en les traitant avec un produit spécifique. Les prix pour ce type de construction varient de 200 à 4 000 euros et plus, selon les dimensions et la présentation.

Les modèles métalliques se placent en haut du classement en matière de longévité. Ils sont résistants face aux intempéries. Un ou deux coups de jets d’eau et ils seront comme neufs. Si possible, ne pas opter pour une cabane en acier qui rouille en un rien de temps. Une toute nouvelle tendance fait son apparition et tend à conquérir le cœur des consommateurs pour sa praticité : les modèles en résine. Un coup d’éponge et d’eau et le tour est joué. Les maisons en métal galvanisé quand à elles demandent moins d’entretien. Dernier point à retenir, la cabane doit toujours être surélevée ou placée sur une dalle de béton pour la protéger de l’humidité.

Écrit par Jules le dans Un peu de bricolage

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : v5ufj5jpax